LANCIER DE LA LIGNE

LE PASSAGE DU GUE

D'après de neuville

Cette page évoluera avec l'avancée des pièces
idée

Cela faisait très longtemps que j'avais remarqué ce tableau. J'avais immédiatement eu envie de le faire en figurine. Mes connaissances en transformation étaient à l'époque, quasiment nulles. J'en parlais autour de moi, mais je ne trouvais pas de personnes qui pouvait prendre le temps de me montrer. Il faut admettre que la tache semblait ardue en ce qui concerne la pièce, mais surtout de m'apprendre comment faire. Le temps passant et mes possibilités s'améliorant, je souhaitais me lancer. J'en parlais à Laurent qui m'a tout de suite dit, pas de problèmes, cela ne doit pas être très compliqué. Ben voyons. Pour lui surement, pour moi, c'est une autre paire de manches. Et bien commençons le travail.

tout d'abord, les recherches

Après avoir choisi mon sujet, passons à la recherche de documentations. Pour la guerre de 1870/71, il n'existe pas beaucoup de documentations en ce qui concerne, les lanciers de la ligne. Il est vrai que la cavalerie pendant cette guerre a été fortement détruite et que les pièces d'équipement ont fait rapidement défaut. Toujours est il, que mon cavalier faisait partie de la cavalerie légère et que le harnachement était identique entre les lanciers, hussards, chasseurs... Seul son uniforme avait ses particularités, en particulier, la czapska. Je vous donne en suivant, la liste de mes documents:

Uniformes n° 51,52,69,118,

Tradition n° 8,10

La guerre franco allemande (les 2 tomes) du Lieutenant Colonel ROUSSET

Un blog intitulé "les lanciers français en 1870"

Des photos prisent dans un musée (Merci Laurent)

le materiel

Pour ma part, je me suis servi de pièces HISTOREX, HELLER, du milliput blanc, du duro, d'une feuille de plomb très fine. Je présente mon sujet sur un socle "l'ébénuisier". Je remercie Jean Jacques pour ces conseils judicieux. Je me suis équipé enfin, de plusieurs litres d'huile de coude et d'une kyrielle de jurons.

la scénette

Afin de réaliser ma scénette j'ai réparti le travail en quatre sections:

Le cheval,

Le lancier,

Le franc tireur,

Le décor,

Je vais essayer de vous expliquer comment j'ai procédé. Ce dossier ne fait que relater ma façon de faire et n'a aucune prétention. Si des personnes peuvent m'apporter leurs critiques, pas de problèmes si elles sont constructives. Si je peux de mon coté aider de quelque façon que ce soit, ce sera avec plaisir. Vous pouvez me contacter avec la boite mail qui se situe sur la page association.

LE CHEVAL

Le cheval est pour moi, la pièce qui me parait la plus difficile. Sa position et le fait qu'il soit apeuré pour rentrer dans l'eau lui donne un mouvement bien particulier. J'ai utilisé quatre demi corps historex. Après une chirurgie importante, j'ai obtenu huit quarts de corps. J'en ai sélectionné quatre, que j'ai collé ensemble en mettant au centre une pièce de 2 mm d'épaisseur afin de donner plus de corpulence à mon bestiau. J'ai coupé l'antérieur droit pour avoir un cuisse plus relevée. Plusieurs retouches au niveau des paturons. Enfin, j'ai creusé l'intérieur des sabots pour poser les fers un peu plus tard. Pour le cou et la tête, toujours historex. Je trouvais que la tête était trop pliee.

Donc avec un cutter, j'ai ouvert le col et introduit des chutes de platisque. Le tout a été terminé au milliput. Vous pouvez remarquer sur la photo de gauche que j'ai limé tout le harnachement d'origine. C'est vrai que ce n'était pas assez compliqué comme ça. De toute façon, j'étais 

obligé de le faire dans la mesure ou les harnachements de cette époque étaient différents de ceux de l'empire (la tête du cheval "historex" est 1er empire). Une fois terminé cette opération, je me retrouve avec un cheval qu'il faut équiper. Je reprends ma documentation et je fais la selle, comme vous pouvez le voire sur la photo, j'ai élargi les 2 demis selles puis avec du "magic scult" j'ai modelé ma pièce, ensuite, place au tapis de selle, toujours en "magic scult". Une fois terminé cette opération, création du porte manteau et de la couverture de devant de selle. Toujours en me réferant à l'image de base, j'éxécute les différentes 

parties (hache, piquets de tente, couverture, lanières, ..) . Pour moi le plus difficile reste les rennes et tout le harnachement de tête. En bidouillant des pièces de la boite à rabiot, et en utilisant une petite plaque en plomb très fin, j'arrive à peu prêt à faire quelque chose de correct. Je pense que les puristes auront des remarques à faire. Je suis aller au bout de mes possibilités actuelles. La prochaine sera surement meilleure. La peinture est la prochaine étape. D'abord une sous couche grise. Ensuite peinture de la robe, j'ai trouvé une photo d'un cheval ressemblant a celui du tableau. J'essaie de m'en approcher le plus possible. Mes connaissances en hypologie ne sont pas très développées, et l'observation de photos et  d'autres figurines me

me sont très bénéfique. J'ai utilisé en couleur de base un garance brune (Winsor) j'ai ombré avec du sépia (Lefranc) et du noir de bougie ( Lefranc) pui j'ai éclairé avec du jaune sahara (Lefranc) et des touches de blanc de titane (Lefranc)

Plaque de plasticard servant à élargir le corps 

La cuisse antérieure droite ayant été découpée pour remonter la jambe, j'ai collé un morceau de trombone en renfort puis bouchage au milliput.

Plasticard pour renforcer au niveau de la decoupe 

Bouchage au magic scult entre les 4 quarts de corps conservés et la tête

Préparation du harnachement de tête. Plaque de plomb découpée, anneaux taillés dans des pièce HISTOREX, et quelques details en fil de cuivre. 

LE LANCIER

toile de tente positionnée en devant de selle faite en Magic scult. Les piquets sont des bouts de clous ainsi que le manche de hache. La cognée est taillée dans un morceau de plastique. Feuille de plomb et fermoirs HISTOREX.

Equipement du cheval. Collage des lanières de harnachement. Positionnement de la selle.

J'attaque maintenant le lancier. Dans un premier temps, je prend un buste HISTOREX. N'importe lequel, l'important est qu'il soit légèrement de biais, l'épaule gauche en retrait. Je lime tous les détails. J'ajoute, deux jambes de cavalier. J'ai pris les jambes de Lasalle car il porte un pantalon bouffant, ce qui sera très bien pour mon bonhomme. J'élargi le bassin avec une petite plaque de plasticard (2mm) je reforme le bas du pantalon avec du milliput pour représenter les surbottes. je forme la ceinture en flannel toujours avec du milliput, dans laquelle j'incruste une bande de plomb pour la ceinture. je dessine les plis avec un cure dent. Une boucle de ceinture est collée au centre. Avec une feuille de milliput, je forme le plastron. Je grave les boutonnières pour me faire des repaires quand je vais coudre les boutons. Je colle la tête. J'en ai choisi une avec des moustaches que je regrave au pyrograveur. J'en profite pour rajouter une petite barbichette. Je fais le col en duro. Je scalpe ma pièce pour positionner correctement le casque. Les deux bras sont faits à partir d'une armature en trombone, sur laquelle j'ai rajouté du milliput pour donner une première forme. Une fois sec, j'ai apporté une feuille de milliput que j'ai travaillée avec un petit outil fait maison. 

LE FRANC TIREUR

Pour mon franc tireur, j'ai utilisé deux jambes, 1 corps et 1 bras droit "HISTOREX". La photo montre les rajouts et les premières transformations effectués. Le bras droit est positionné vers l'arrière, l'espace créé est bouché avec un bout de grappe et du Milly put. Ensuite j'ai mis un morceau de trombone pour donner la forme du bras gauche. Tout le vêtement et le bras gauche sont faits en Milly put.

LE DECOR
  • facebook-square
  • Flickr Black Square
  • Twitter Square
  • Pinterest Black Square

© 2017 HERMINIATURES YM. Créé avec Wix.com